Message du comité de soutien de Pascal Verrier

Cette rentrée est marquée par une violente attaque menée par notre propre ministre contre l’un des nôtres, Pascal Verrier, professeur de philosophie à Paris et figure syndicale, qui a conduit et souvent initié de nombreuses luttes durant ces trente dernières années.

Le ministre vient en effet de prononcer contre lui un arrêté de mise à la retraite d’office, sanction très grave, rarement prononcée, et aux conséquences financières extrêmement lourdes pour notre collègue puisqu’elle le prive immédiatement de 40% de ses revenus et l’empêche définitivement de faire progresser ses droits à pension de 30% !

Par cette décision, le ministre désavoue l’avis de la commission paritaire qui s’est réunie le 5 juin dernier et a entendu, 11 heures durant, les témoignages qui venaient démonter un à un l’ensemble des accusations et ragots de deux ou trois élèves instrumentalisés par une hiérarchie en conflit ouvert avec Pascal Verrier.

Par certains côtés, ce cas ressemble à celui de notre collègue JF Chazerans, tout comme lui militant syndical, affecté dans un lycée renommé, dans le viseur d’une hiérarchie montant contre lui un dossier ubuesque.

Tout ceci est scandaleux !

Face à ces attaques sidérantes, 26 élèves de la classe dont provient une dénonciation odieuse réfutée par une commission d’enquête pilotée par 3 inspecteurs généraux de l’éducation nationale, se sont mobilisés d’emblée, relayés  par une cinquantaine de ses collègues du lycée qui ont lancé l’alerte.

La riposte s’est organisée au printemps :

– L’APPEP (Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public) a rédigé en juin un communiqué pour soutenir Pascal, au vu du fait que le dossier retenu contre lui est vide et exclusivement à charge :

http://www.appep.net/mat/2018/06/180626APPEP_ComPV.pdf

Un autre dès la rentrée lance à nouveau l’alarme :

http://www.appep.net/mat/2018/09/180902APPEP_ComPVerrier.pdf

– Lors des AG des professeurs de philosophie de Paris et de Créteil, une motion de soutien a été adoptée pour défendre notre collègue.

– Un comité de soutien à Pascal Verrier s’est monté, et une pétition de soutien, déjà signée par plus de 150 collègues professeurs de philosophie, circule.

Si vous voulez la signer, il vous suffit d’envoyer un message à l’adresse : soutienpascalverrier@gmail.com

– Enfin, une délégation composée de collègues et d’anciens élèves de Pascal Verrier sera reçue jeudi 6 septembre, à 18h30 par M. Geffray, à la DRH du Ministère.

Nous vous appelons à venir nombreux soutenir Pascal Verrier et la délégation qui entend protester contre cette sanction que nous considérons comme injuste et politique, 72, rue Regnault – 75013 Paris (métro Porte d’Ivry ou Olympiades, bus 83, T3a Maryse Bastié)

A la suite de cette entrevue, nous déciderons en commun des actions à suivre par lesquels nous entendons obtenir justice pour notre collègue.

Bien cordialement,

Pour le comité de soutien à Pascal Verrier,

Jean-Marc Bedecarrax, Sabrina Cerqueira, Vincent Pouille, Siryne Zoughlami